Contact us 24/7 in all confidentiality at +41 58 360 5501

FAQ

Nous ne pensons pas que c’est à nous de vous le dire. Nous sommes sûrs que les informations disponibles vous aideront à prendre votre décision par vous-même. Si vous désirez de plus amples informations avant de faire votre choix, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous pensons que vous ne devriez choisir la Clinic Les Alpes que si, après une analyse approfondie des informations disponibles et en vous fiant à votre propre intuition, vous croyez qu’elle vous offre ce dont vous et votre famille avez besoin à ce stade de votre vie.

Cela peut être très rapide mais cela dépend de certains éléments. Sans doute pensez-vous que c’est exactement ce que nous dirions, mais cela est réellement lié à plusieurs facteurs :

  • La quantité d’informations essentielles que nous recevons avec la recommandation
  • Votre état de santé actuel
  • La disponibilité des chambres

Oui. Nous pouvons vous aider à vous désintoxiquer le plus rapidement possible, mais toujours en toute sécurité, de la plupart des drogues provoquant une dépendance.

Nous considérons la désintoxication comme un élément nécessaire mais insuffisant du processus dit de sevrage. Le sevrage est à la fois physique et psychologique et ces processus débutent dès le moment où vous décidez d’entrer en traitement.

Pour entamer un rétablissement durable, le sevrage psychologique est de bien des manières plus important.

Nous aimerions en discuter avec vous, si c’est ce type de plan que vous envisagez. Il est possible que nous acceptions, mais nous insisterons toujours sur les limites et les risques de cette approche. La dépendance n’est pas synonyme d’intoxication.

Il est important de se rappeler que le corps se rétablit plus rapidement que l’esprit. Dès lors, parce que vous vous sentez physiquement mieux, vous pourriez vous persuader vous-même que le but est atteint. Le problème est que c’est peut-être précisément l’aspect psychologique de la dépendance qui vous pousse à penser ainsi.

Vous poursuivez votre traitement jusqu’à ce que vous, le directeur médical et vos autres médecins en ayez discuté et fait le point de la situation. Avec leur aide, vous arriverez à une décision réfléchie sur la manière adéquate d’aller de l’avant.

Nous avons fixé un minimum de 28 jours, mais nous reconnaissons que, par rapport à de nombreuses années de dépendance parfois, ce temps est très court.

C’est une option. La décision à ce propos sera prise en consultation avec les membres de l’équipe de traitement et sera fondée sur une évaluation adéquate du besoin.

Oui, mais il est essentiel de comprendre que pour des raisons de sécurité, il est strictement interdit de fumer.

Le tabagisme étant une dépendance, nous considérons qu’il s’agit d’une excellente occasion d’intégrer le renoncement au tabac dans votre programme de rétablissement. Votre thérapeute discutera de cette option avec vous.

Nous apportons un soutien aux membres de la famille qui assistent une personne en traitement et nous offrons un service aux familles elles-mêmes, car nous considérons qu’il ne faut pas nécessairement être dépendant pour souffrir d’une dépendance.

Nous ne vous recommandons pas de venir avec votre animal domestique.

Le temps passé en clinique est bref et nous vous conseillons de concentrer votre attention, dans toute la mesure du possible, sur la mise en œuvre et la pratique du rétablissement. Mais nous admettons que, dans un contexte plus large, cela puisse être nécessaire. Nous en discuterons avec vous au moment opportun, pour agir au mieux dans vos intérêts.

Oui. L’accès fera l’objet d’un accord dans le contexte du traitement.

Nous vous demandons d’utiliser votre téléphone mobile le moins possible pendant votre séjour chez nous et votre degré d’attachement au téléphone sera peut-être une chose que nous devrons explorer ensemble. Nous insistons pour que vous ne preniez pas votre téléphone mobile pendant les séances de thérapie afin d’éviter toute forme de distraction.

Nous offrons de l’aide aux personnes souffrant de toxicomanie et de dépendance comportementale, aux personnes présentant un risque élevé de dépendance, aux personnes présentant des problèmes de santé mentale coexistants, aux familles touchées par la dépendance. Ce sont là les personnes dont nous pensons que nos services répondent à leurs besoins.

Bien avant votre départ, nous aurons travaillé avec vous sur un plan de soutien durable post-traitement.

Les indications sont fournies sur le site Web. Il suffit de cliquer sur l’onglet situation.

Oui, bien sûr. Cela fait partie du service. Nous enverrons quelqu’un pour vous accompagner jusqu’à la clinique.

Nous vous considérons toujours comme une personne « dans sa globalité » et, pour faire en sorte de vous aider correctement, nous sommes toujours attentifs à la possibilité de maladies concomitantes.

Bien sûr. Pour éviter toute perturbation de votre thérapie, il est préférable que les visiteurs ne viennent que sur rendez-vous.

Nous en discuterions avec vous avant votre admission. Nous n’autorisons pas les armes à feu ou autres armes sur place.

Vous pourrez faire usage des espaces verts de la clinique. En fonction de l’évaluation de l’équipe médicale, pourrez également sortir des espaces sécurisés de la clinique en compagnie d’un membre de l’équipe. Nous vous invitons à profiter de ce que la nature a à offrir.